Comptabilités : L’empire des nombres

378 vues

Partager

Prix du Meilleur Ouvrage de Management 2023 – Catégorie Essai

Cet essai est une contribution à une réflexion à laquelle l’auteur souhaite associer le lecteur afin que chacun puisse l’approfondir en suivant sa propre voie. Cette réflexion porte sur un phénomène fascinant et essentiel : la conquête du monde par les nombres avec pour exemple la comptabilité, le contrôle de gestion et l’audit, soit la comptabilité au sens large. L’auteur porte un regard critique mais non négatif sur la comptabilité dans le but de mieux l’utiliser et lui donner les moyens de nouveaux développements. Car le monde ne serait pas ce qu’il est sans la comptabilité. Elle a été un levier de transformation des entreprises et plus largement de la société. Elle a instrumenté une liberté qui ne va pas sans responsabilité, c’est-à-dire sans obligation de répondre de ses actes.

Mots clés

Auteur.e(s)

Institution(s)

Vidéos de la même institution

03:14
Le rapport pour la FNEGE sur le "Devenir des docteurs en management en France" révèle des points clés sur la mobilité géographique des docteurs en gestion. Il montre par exemple qu’un tiers des docteurs trouvent un poste dans leur ville de soutenance, et qu’au total, les deux tiers s'établissent à moins de 250 km de leur lieu de thèse. A l’international, il montre l’existence d’un axe de mobilité entre la France et les pays du Maghreb, reflétant des liens historiques forts avec les universités françaises. Le rapport révèle aussi une attente moyenne de 1,43 années pour décrocher ce premier poste, différente selon les sous-disciplines de gestion. Découvrez dans cette vidéo un focus sur les aspects de mobilité, et les autres aspects en lisant le rapport !
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
GAILLARD Hugo - FNEGE |
03:15
Le rapport sur le Devenir des docteurs en Management de la FNEGE les tendances actuelles de la thèse en management à partir des données de l’Observatoire des thèses en sciences de gestion et management et de plusieurs collectes complémentaires. Il met en lumière des évolutions majeures telles que le partenariat entre les écoles et les universités, la progression de l’anglicisation, et le renforcement de la thèse sur essai. Il passe également en revue quelques tendances en matière de mobilité nécessaire et de durée moyenne d’accès au premier poste académique. En complétant les résultats par des encadrés d’experts, ce travail aboutit à des recommandations, notamment une plus grande sensibilisation aux choix du format et de langue des thèses, souvent opérés en début de parcours, le renforcement des formations pour les doctorantes et doctorants dans la valorisation de leur travail de recherche, la nécessité d’approfondir la compréhension des finalités de la thèse en management, et la création de postes supplémentaires, en particulier dans le secteur public, pour répondre à la croissance des effectifs étudiants et soutenir la structuration de notre discipline.
GAILLARD Hugo - FNEGE |
GRANDAZZI Albane - FNEGE |
04:17
Comment l'intelligence artificielle générative va-t-elle impacter les ressources humaines ? Mais d'abord, qu'est-ce que l'intelligence artificielle générative ?
DEJOUX Cécile - LIRSA-CNAM |
03:35
L’Intelligence Artificielle (IA) constitue un enjeu stratégique au sein des entreprises, permettant d’innover et de proposer de nouveaux usages et services vers les clients. Elle redistribue les tâches, transforme les métiers et amène à repenser les apprentissages des collaborateurs. Compte tenu de ce double enjeu à la fois stratégique et humain, il est pertinent d’observer quelle est la position des managers et des partenaires sociaux dans cette nouvelle réalité. Cet article se focalise sur leur perception en matière de risques et d’opportunités liés à l’IA dans la transformation des métiers au sein de la branche Métallurgie.
DEJOUX Cécile - LIRSA-CNAM |
GRESELLE-ZAÏBET Olfa - LIRSA-CNAM |

Vidéos de la même thématique

La valeur actuelle nette (VAN) évalue la rentabilité d’un investissement en comparant les flux de trésorerie actuels et futurs, ajustés pour le coût du capital. Basée sur la valeur temporelle de l’argent, elle permet une comparaison rigoureuse des avantages et coûts des investissements. Malgré sa capacité à fournir une mesure claire de rentabilité et à faciliter la prise de décision, la VAN dépend fortement des estimations de flux de trésorerie futurs et du choix du taux d’actualisation, ce qui peut entraîner des décisions sous-optimales. En outre, elle ne prend pas en compte des considérations stratégiques ou qualitatives. Pour autant, la VAN est un outil essentiel dans la prise de décision financière des entreprises.
BESANGER Serge - OMNES Education |
Libres propos d’un pionnier de la recherche comptable en France, entretien avec Bernard Colasse mené par Marc Nikitin La carrière universitaire de Bernard Colasse se confond avec l’émergence d’un nouveau champ scientifique en France : celui de la comptabilité. On lui doit plusieurs contributions majeures à cette émergence. Dans cet entretien avec Marc Nikitin, Bernard Colasse présente notamment sa conception du rôle du professeur de sciences de gestion, son point de vue sur les systèmes actuels d’évaluation des enseignants-chercheurs, sa vision de l’évolution de la recherche contemporaine
COLASSE Bernard - FNEGE |
NIKITIN Marc - FNEGE |
La pédagogie active en comptabilité financière permet aux étudiants de s’approprier une matière a priori complexe et inconnue. L’exposition aux concepts et notions et leur répétition par différents biais permettent aux étudiants non seulement d’apprendre, mais de retenir les notions abordées en cours. Le professeur a un rôle de facilitateur dans l’apprentissage, c’est l’étudiant qui est au cœur du dispositif.
ANDERNACK Isabelle - Burgundy School of Business |
La crise de Covid-19 a placé les organisations à but non lucratif dans une situation opérationnelle, humaine, financière et économique nouvelle. En France, les associations ont connu trois confinements et de nombreuses mesures restrictives. L'étude de leur résilience est donc nécessaire et contribue à la connaissance du concept. Une vaste enquête menée auprès de 10 926 dirigeants d'associations a montré que les associations françaises souffrent encore un an après le début de la crise.
PLAISANCE Guillaume - IAE Bordeaux |

S'abonner aux vidéos FNEGE MEDIAS