Comptabilités et Société : entre représentation et construction du Monde

869 vues

Prix FNEGE 2018 du meilleur ouvrage de management – Catégorie : Ouvrage de recherche collectif
Cet ouvrage de recherche est une réflexion sur les liens entre comptabilités et Société. Il envisage la comptabilité, au sens large, comme mode de représentation et construction du Monde. La comptabilité est, tout d’abord, présentée comme étant le reflet du Monde. Le Monde et ses visions évoluant en permanence, la comptabilité a dû se mettre à jour mais certaines images qu’elle fournit demeurent incomplètes. Sont ensuite soulignées les capacités de la comptabilité à influencer le Monde qui nous entoure ; le Monde résulterait alors du pouvoir de la comptabilité. La comptabilité a en effet des capacités structurantes pour les organisations et pourrait même, sous certaines conditions, permettre de « changer le Monde ».

Mots clés

Vidéos de la même institution

04:20
La planète brûle et nous regardons ailleurs. Il y a 18 ans, le Président Chirac a dit cela au sommet de la Terre à Johannesburg et depuis rien a été fait pour éteindre l'incendie. Le réchauffement climatique s’accélère avec son cortège d'épisodes dramatique. La biodiversité s'effondre, notre planète est au bord de l'épuisement. Nous savons tous, qu'un changement profond de nos modes de produits et de consommation peut ralentir cette course vers l’abîme.
IGALENS Jacques - Toulouse School of Management |
05:39
Prix Syntec Conseil 2019 du Meilleur Article de Recherche en Management Dans les grandes entreprises internationales, les business units sont souvent amenées à coopérer entre elles tout en développant en même temps des produits qui seront en concurrence. Cette situation, que l’on appelle de la coopétition interne, génère différentes tensions pour les business units. En étudiant le cas d’Ubisoft, nous montrons que les entreprises peuvent faire appel à des « knowledge brokers », c’est-à-dire une structure indépendante (souvent rattachée à la direction) pour gérer ces tensions et faciliter le transfert de connaissances dans l’organisation.
CHIAMBARETTO Paul - MONTPELLIER Business School |
MASSE David - SKEMA Business School |
MIRC Nicola - Toulouse School of Management |
03:29
L’agressivité des clients envers les salariés est un phénomène qui suscite une attention particulière en sciences de gestion. Cette agressivité peut s’avérer être extrêmement éprouvante et amène les salariés à adopter un comportement de sabotage envers les clients. Dans le présent mémoire, nous tenterons d’expliquer à partir d’un modèle à deux niveaux, cette relation entre l’agressivité et le sabotage au travers d’une approche de la menace identitaire.
BOUJENDAR Sarah - Toulouse Business School |
34:40
La vidéo présente le parcours du Professeur Jacques IGALENS, Professeur des Universités émérite spécialiste des questions liées à la gestion des ressources humaines et à la responsabilité sociétale des entreprises. Hervé PENAN présente la carrière de ce grand Professeur, puis interview Jacques IGALENS sur son plus grand succès, son plus grand regret, ses conseils aux doctorants, aux enseignants-chercheurs, aux étudiants… Jacques IGALENS nous donne son regard sur les évolutions de sa discipline, son regard sur les évolutions de son métier.
IGALENS Jacques - Toulouse School of Management |
PENAN Hervé - Toulouse School of Management |

Vidéos de la même Thématique

00:00
En plus d’être une obligation d’ordre légale, la tenue d’une comptabilité est impérative pour la bonne gestion de toute entreprise. Qu’est-ce qu’un compte de résultat et quelle différence avec le bilan ? Découvrez-le en 3 minutes chrono !
AUTHIER Jérôme - PEPITE France |
Les nouvelles règles renforcent elles leur indépendance ? La rotation obligatoire des auditeurs ou des cabinets d’audit a fait l’objet de nombreux débats entre chercheurs, professionnels et régulateurs, notamment depuis la crise financière des années 2000. Ce dispositif améliore-t-il l’indépendance des auditeurs et la qualité de l’audit ? Les résultats des travaux de recherche à ce sujet demeurent peu concluants.
FOURNES Christine - EM Normandie |
Dans les années 1980, la CFDT et l’entreprise Axa ont décidé d’expérimenter le chèque syndical. Il s’agit d’un dispositif original permettant aux sections syndicales dans l’entreprise de faire face aux difficultés financières, d’élargir leurs bases syndicales et de générer de nouvelles ressources. Le chèque syndical est un outil de financement du syndicalisme dans l’entreprise : une fois par an, l’employeur distribue aux salariés un bon de financement que ces derniers peuvent allouer, ou non.
BOURGUIGNON Rémi - IAE Paris |
A l’ère post-industrielle, le capital intellectuel sous la forme du capital humain, structurel, ou relationnel est devenu un facteur crucial pour la performance à long terme des entreprises. Les recherches antérieures ont étudié la relation entre les différents composants du capital immatériel et la performance financière isolément les uns des autres, et même si la relation est positive dans l’ensemble, elle n’est pas si claire que cela.
ALBERTINI Elisabeth - IAE Paris |
BERGER-REMY Fabienne - IAE Paris |

S'abonner aux vidéos