Théorie des Organisations

Épisodes du podcast

La théorie de la vision organisante est une théorie développée par Swanson et Ramiller en 1997 dans un article paru dans Organization Science et intitulé « The organizing vision in information systems innovation ». Elle explique pourquoi il est rationnel que les entreprises adoptent des technologies de l’information émergentes qui ne sont pas toujours efficaces.
DUDEZERT Aurélie - IMT Business School |
Le monde du travail se structure autour de deux façons de penser le travail et son organisation : le travail moderne, qui renvoie à l’organisation classique du travail, telle que définie durant l’ère industrielle et le travail expressif, qui est traditionnellement celui des artistes, des écrivains et des scientifiques. Le travail moderne est encore aujourd’hui le paradigme dominant, notamment avec le prédominance du salariat dans le monde du travail.
HUSSENOT Anthony - FNEGE |
La théorie des coûts de transaction d'Oliver Williamson offre un cadre analytique précieux pour comprendre les mécanismes qui régissent les transactions, les organisations et la gouvernance, notamment face à un choix d’internalisation ou d’externalisation. Cette théorie nous permet de comprendre pourquoi certaines activités sont internalisées au sein d'organisations verticale, comment les différentes formes de gouvernance sont choisies en fonction des coûts de transaction...
BESANGER Serge - OMNES Education |
Cette recherche co-écrite avec Davide Nicolini et Mark Thompson vise à réintroduire la critique dans la réflexion sur les systèmes d'information. La hype et les dérives de Cambridge Analytica, des fake news, ou de Chat GPT nous rappellent l'urgence d'avoir un cadre théorique où l'humain est placé au centre sans céder pour autant aux excès anthropocentriques.
PIGNOT Edouard - EMLV |
J'explore ce qui se passe lorsque des cadres supérieurs essaient d'inclure des salariés non experts dans la formulation et la mise en œuvre d'actions stratégiques marquées par des niveaux élevés de complexité et d'incertitude. Mes conclusions seront pertinentes pour quiconque qui cherche à introduire de nouvelles pratiques organisationnelles dans des environnements d'entreprise hostiles ou sceptiques.
BARRON Andrew - TBS Education |
La théorie de l’agence est un concept fondamental dans le domaine de la gouvernance d’entreprise, qui examine les relations entre les différents acteurs au sein d’une entreprise. Les actionnaires sont les propriétaires légitimes d’une entreprise mais beaucoup d’entre eux sont des investisseurs individuels qui détiennent une petite partie des actions d’une entreprise. Les actionnaires peuvent être confrontés à des problèmes d’asymétrie d’information, ils ne disposent pas toujours des mêmes inform
BESANGER Serge - OMNES Education |
La question de la régulation des entreprises est un enjeu majeur de notre société contemporaine, marquée par des défis complexes tels que le changement climatique, les inégalités ou encore la protection des droits de l’homme. Les entreprises peuvent collaborer avec des acteurs issus de la société civile pour renforcer leur responsabilité sociale et environnementale, et pour relever les défis communs liés au développement durable.
BESANGER Serge - OMNES Education |
Le capital le plus précieux des entreprises réside dans leurs employés. L’engagement est un sujet stratégique pour les organisations. Lorsque les salariés sont engagés, ils sont davantage investis dans leurs responsabilités, font preuve d’initiative et sont prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes, et cela se traduit par des résultats positifs pour l’entreprise.
BESANGER Serge - OMNES Education |
Le lancement d’alerte peut être défini comme la divulgation d’informations confidentielles dans l’intérêt public. Le lanceur d’alerte joue un rôle essentiel dans l’exposition de scandales de corruption, de pratiques illégales et de comportements répréhensibles. En exposant les pratiques illégales ou immorales, le lanceur d’alerte permet de renforcer la confiance du public et de promouvoir la responsabilité des entreprises.
BESANGER Serge - OMNES Education |
De nombreuses jeunes entreprises ne survivent pas aux premières années d'activité. Des études antérieures suggèrent que les réseaux jouent un rôle dans la réussite des jeunes entreprises, mais cet effet positif a des limites. L'objectif de cet article est de répondre à la demande d'une meilleure compréhension de la face obscure des réseaux et des variables qui conditionnent la probabilité de survie des entreprises en phase de démarrage.
ABRANTES Antonio - TBS Education |