Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématiques

Thématiques

Formats

Formats

Types de média

Types de média

Dico du management

Dico du management

Trier par

Trier par
Peu de choses sont connues sur la façon dont les individus adoptent des pratiques socialement innovantes à long terme, en particulier lorsqu’ils sont confrontés à des difficultés techniques et à des pressions normatives. Nous examinons comment les communautés médiatisent le rôle des émotions pour soutenir les individus pendant les étapes initiales de l’adoption de ces pratiques.
CRISTOFINI Olivier - IAE Paris-Sorbonne Business School |
La gamification consiste à appliquer les principes et les mécanismes qui relèvent du jeu à des contextes sérieux. Elle aide donc, par le jeu, à s’engager dans des comportements qui sont souhaités, mais dont l’adoption se heurte à des habitudes qui sont profondément ancrées. Liu, Santhanam, et Webster (2017) expliquent comment un système dit « gamifié » peut conduire des individus à adopter durablement un nouveau comportement.
CRISTOFINI Olivier - IAE Paris-Sorbonne Business School |
02:59
Peu de choses sont connues sur la façon dont les individus adoptent des pratiques socialement innovantes à long terme, en particulier lorsqu'ils sont confrontés à des difficultés techniques et à des pressions normatives. Nous examinons comment les communautés médiatisent le rôle des émotions pour soutenir les individus pendant les étapes initiales de l'adoption de ces pratiques. Nous étudions empiriquement comment les collectivités locales en France ont convaincu les ménages d'adopter des pratiques zéro déchet en utilisant la gamification. Nous constatons que les individus adoptent ces pratiques parce qu'ils éprouvent une interaction d'émotions qui les immunise contre un environnement social défavorable.
CRISTOFINI Olivier - IAE Paris-Sorbonne Business School |
02:59
La gamification consiste à appliquer les principes et les mécanismes qui relèvent du jeu à des contextes sérieux. Elle aide donc, par le jeu, à s’engager dans des comportements qui sont souhaités, mais dont l’adoption se heurte à des habitudes qui sont profondément ancrées. Liu, Santhanam, et Webster (2017) expliquent comment un système dit « gamifié » peut conduire des individus à adopter durablement un nouveau comportement. Ce système s’articule autour d’objectifs, d’objets et d’interactions gamifiés qui maintenient la motivation à adopter de nouveaux comportements, malgré les efforts répétés qui sont pour cela demandés. La gamification combine émulation sociale, apprentissage et émotions pour passer de l’intention à l’action lorsqu’il s’agit d’adopter de nouveaux comportements.
CRISTOFINI Olivier - IAE Paris-Sorbonne Business School |
00:00
L’analyse financière a pour objet de parvenir à formuler un diagnostic sur la situation financière d’une entreprise, c’est-à-dire porter un jugement sur ses performances actuelles et futures et sur sa capacité à financer durablement son activité. Elle s’appuie principalement sur les états financiers de l’entreprise, compte de résultat, bilan et annexes.
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
00:00
Depuis 2018, FNEGE Médias propose des vidéos et podcasts sur la gestion des organisations, qu’il s’agisse d’entreprises, d’administrations publiques, d’ONG, d’associations … La plateforme se donne pour vocation d’être la vitrine de la production des écoles de management françaises en matière de recherche, de pédagogie et d’expertise dans le domaine du management.
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
00:00
Le Besoin en Fonds de Roulement, plus communément appelé BFR et son équivalent anglophone, le Working Capital, est un concept central pour le diagnostic financier et la gestion financière des entreprises. Il mesure le besoin de financement de l’entreprise généré par son activité courante, c’est-à-dire, l’argent, la trésorerie, dont l’entreprise a besoin pour faire tourner son exploitation au quotidien.
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
00:00
La gouvernance d’entreprise, parfois aussi dénommée gouvernement d’entreprise, renvoie à la façon dont les entreprises sont dirigées et leurs dirigeants contrôlés. Elle a connu des développements pratiques très importants et s’est focalisé sur le conseil d’administration, dispositif emblématique de la gouvernance, car c’est l’organe qui nomme ou révoque les dirigeants.
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Dans les années 1980, la CFDT et l’entreprise Axa ont décidé d’expérimenter le chèque syndical. Il s’agit d’un dispositif original permettant aux sections syndicales dans l’entreprise de faire face aux difficultés financières, d’élargir leurs bases syndicales et de générer de nouvelles ressources.
BOURGUIGNON Rémi - IAE Paris-Est |
La loi du 20 août 2008 réformant la représentativité des syndicats français impose une “transparence financière”. Cette recherche exploratoire aborde la question des effets organisationnels et politiques de cette nouvelle règlementation, ce qui conduit à revenir sur le traditionnel débat en matière de démocratie syndicale : comment les rationalités administratives et représentatives s’articulent-elles au sein des organisations syndicales ?
BOURGUIGNON Rémi - IAE Paris-Est |
Portrait du Professeur Gérard HIRIGOYEN par Jérôme CABY La vidéo présente le parcours du Professeur Gérard HIRIGOYEN, Professeur des Universités, ayant marqué sa discipline par ses recherches et ses enseignements. Jérôme CABY présente la carrière de ce grand Professeur, puis interview Gérard HIRIGOYEN sur son plus grand succès, son plus grand regret, ses conseils aux doctorants, aux enseignants-chercheurs, aux étudiants…
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
HIRIGOYEN Gérard - IAE Bordeaux |
L’idée de la chaire Expérience Client repose sur un constat simple. Il n’existe pas d’entreprise qui ne délivre d’expérience à ses clients quel que soit son secteur d’activité. Mais pour autant toutes les entreprises ne mettent pas à profit la perspective expérientielle pour construire des avantages concurrentiels.
ROEDERER Claire - EM Strasbourg |
SCHMIDT Géraldine - IAE Paris-Sorbonne Business School |