Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématiques

Thématiques

Formats

Formats

Types de média

Types de média

Dico du management

Dico du management

Trier par

Trier par
La notion de réflexivité permet d’envisager les questions actuelles de responsabilité de l’entreprise, de gestion de crise, de changements et d’accélérations sociales. Venant du latin reflexivus, à la fois reflet et réflexion, ce concept prendra avec Descartes et Kant le sens des conditions subjectives sous lesquelles une valeur de vérité devient possible.
MAGAKIAN Jean Louis - emlyon business school |
03:01
La notion de réflexivité permet d’envisager les questions actuelles de responsabilité de l’entreprise, de gestion de crise, de changements et d’accélérations sociales. Venant du latin reflexivus, à la fois reflet et réflexion, ce concept prendra avec Descartes et Kant le sens des conditions subjectives sous lesquelles une valeur de vérité devient possible. Ainsi, la réflexivité correspond à un retour de la pensée sur elle-même ce qui la différencie de la réflexion laquelle s’appuie sur une représentation ou un processus mental.
MAGAKIAN Jean Louis - emlyon business school |
23:32
Le Professeur Roland Pérez a été l’un des pionniers des sciences de gestion en tant que discipline universitaire en France. Sa trajectoire est celle d’un universitaire accompli et très actif dans la société. Il a été le témoin et l’acteur engagé de la naissance et de l’autonomisation des sciences de gestion et de leur développement à l’université française, et cela dans différents champs : la comptabilité et la finance, la stratégie et la gouvernance. Cet intérêt intellectuel qui déborde des frontières étroites des disciplines académiques, avec un intérêt particulier pour la responsabilité sociale, est dû à ses valeurs humanistes fortes.
WIRTZ Peter - emlyon business school |
PEREZ Roland - FNEGE |
02:57
Le servant leadership se distingue de toutes les autres théories de leadership en ce qu’il met le manager au service des personnes et des équipes, et non l’inverse. A partir du postulat que les équipes préfèrent s’investir dans leur travail, les servant leaders sont là pour les accompagner et les aider dans la résolution de problèmes professionnels mais aussi, en cas de nécessité, de difficultés personnelles. C’est dans ce cadre qu’il leur arrive, aussi, de prendre des décisions douloureuses. Les études ont montré que le servant leadership contribue à l’épanouissement des personnes, ce qui se traduit par un supplément de performance individuelle et collective, notamment mesuré par le bénéfice de l’entreprise.
GIOLITO Vincent - emlyon business school |
Vidéo d’entretien autour du livre de Vincent Giolito « Les 16 plus belles erreurs de la transformation numérique » par l’auteur du livre et Jean-Louis Magakian, tous deux professeurs de stratégie à emlyon. Cet entretien est l’occasion de préciser les grandes thématiques abordées par Vincent Giolito dans cet ouvrage.
GIOLITO Vincent - emlyon business school |
MAGAKIAN Jean-Louis - emlyon business school |
Dans cette enquête, nous avons voulu porter un regard sur l’évolution du travail dans le monde de la formation supérieure au management, en parallèle avec l’évolution du travail dans le monde des entreprises. L’objectif de cette étude était de mieux comprendre comment les institutions de formation supérieure au management s’adaptent aux transformations actuelles et attendues du travail et de contribuer à éclairer leurs stratégies selon la manière d’aborder cette question.
GOMEZ Pierre-Yves - emlyon business school |
La justice organisationnelle est le champ d’étude des sentiments de justice dans les organisations. Ce terme désigne aussi les sentiments de justice et d’injustice eux-mêmes des salariés.
NADISIC Thierry - emlyon business school |
Les compétences interculturelles font partie des soft skills recherchées par les entreprises. Selon Ang et Van Dyne, les compétences interculturelles sont ce qui vous permet de « fonctionner de manière efficace dans des situations de diversité culturelle ». En somme de vous y adapter et de savoir ajuster votre comportement à ce que vous comprenez de ces situations.
FAUST Catou - emlyon business school |
Au début des années 2000, les entreprises commencent à développer leurs politiques diversité, mais peu mènent des actions concrètes pour lutter contre l’homophobie et la transphobie. Cette vidéo analyse le rôle de salarié.es militant.es, en particulier des employé.es LGBT qui mettent en place une association LGBT au sein de leur organisation, pour pousser leur employeur à mieux prendre en compte la lutte contre les LGBT-phobies.
BUCHTER Lisa - emlyon business school |
02:43
Au début des années 2000, les entreprises commencent à développer leurs politiques diversité, mais peu mènent des actions concrètes pour lutter contre l’homophobie et la transphobie. Cette vidéo analyse le rôle de salarié.es militant.es, en particulier des employé.es LGBT qui mettent en place une association LGBT au sein de leur organisation, pour pousser leur employeur à mieux prendre en compte la lutte contre les LGBT-phobies. Ces salarié.es militant.es cherchent à utiliser les enjeux de réputation autour de la marque employeur de leur organisation pour les inciter à agir plus concrètement. Ils développement également de nombreux programmes contre l’homophobie et la transphobie eux-mêmes afin de montrer les potentielles résistances à ces programmes.
BUCHTER Lisa - emlyon business school |
02:09
Les compétences interculturelles font partie des soft skills recherchées par les entreprises. Selon Ang et Van Dyne, les compétences interculturelles sont ce qui vous permet de « fonctionner de manière efficace dans des situations de diversité culturelle ». En somme de vous y adapter et de savoir ajuster votre comportement à ce que vous comprenez de ces situations. On parle des compétences interculturelles au pluriel car elles comportent 4 dimensions : métacognitive, cognitive, motivationnelle et comportementale. Être capable de comprendre depuis quel univers culturel, l’autre me parle, comprendre quelles valeurs et quelles normes de comportements influencent ses pratiques est utile pour pour travailler dans des contextes multiculturels au sens large.
FAUST Catou - emlyon business school |
01:24
La justice organisationnelle est le champ d’étude des sentiments de justice dans les organisations. Ce terme désigne aussi les sentiments de justice et d’injustice eux-mêmes des salariés.
NADISIC Thierry - emlyon business school |

Abonnez-vous à nos newsletters !

(*) Champs obligatoires