Recherche par mots clés

Recherche par mots clés

Établissements

Établissements

Auteurs

Auteurs

Thématiques

Thématiques

Formats

Formats

Types de média

Types de média

Dico du management

Dico du management

Trier par

Trier par
04:21
Chaque entreprise développe sa stratégie marketing en s’appuyant sur 4 valeurs internationales et minimum : le Produit, le Prix, la Promotion et la Place. Ce cadre de référence se nomme le marketing mix ou les 4P du marketing. Cette notion de 4P a évolué et se trouve aujourd’hui représentée par les 7P car se rajoutent : les Personnes, le Packaging et le Processus. Suivre chacune de ces étapes, permet à toutes les sociétés, qui offrent un produit ou un service, de créer la base de leur stratégie marketing afin de bien toucher leur cœur de cible.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
02:36
Définir une identité visuelle, c’est parvenir à concrétiser en éléments graphiques (signes, couleurs, formes, polices, etc.) l’identité d’une marque, pour la distinguer de ses concurrents. Elle repose avant tout sur la création d’un logotype mais aussi sur l’élaboration d’une charte graphique qui donnent sens au projet de l’identité de la marque. Tout l’enjeu de la démarche consiste à donner naissance à un univers visuel en parfaite cohérence avec l’essence de la marque et à ses produits ou services.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
02:43
Le terme « GAFAM » représente aujourd’hui les 5 plus grandes entreprises nord-américaines qui dominent et contrôlent en partie le marché du numérique dont l’intelligence artificielle. Au début on citait les GAFA : G pour Google, A pour Apple, F pour Facebook, A pour Amazon puis le M pour Microsoft s’est rajouté. Les GAFAM ont souvent été nommées « les big 5 » car elles sont comparées pour leur force et leur intelligence aux 5 espèces animales et sauvages les plus emblématiques. Les GAFAM qui sont originaires de la Silicon Valley en Californie sont en concurrences avec les NATU. Un autre acronyme pour désigner Netflix, Airbnb, Tesla, Uber.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
03:18
Le co-branding désigne un partenariat entre marques pour valoriser une action commune de communication ou de marketing. L’opération de co-branding commence généralement par l’analyse de la clientèle-cible qui se doit être la même pour chaque marque. En second lieu, vient la contractualisation du partenariat qui indique de quelle façon, chacune des entreprises, va promouvoir son produit ou son service. La question peut aussi se poser de rajouter des référents : des célébrités comme des stars, des influenceurs ou toutes autres personnes pouvant avoir un impact sur l’acte d’achat des consommateurs. La décision de présenter ce co-branding, sous une même forme de support de communication ou de marketing est aussi essentielle. Enfin, il s’agit de décider d’un espace commun d’exploitation, le lieu où va s’afficher ce co-branding ou le contexte dans lequel vont se prendre les photographies immortalisant cet instant.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
04:07
Le personal branding permet de créer une image de marque personnelle visible. Travailler son image personnelle, on le fait toutes et tous volontairement ou pas. « Moi » est une marque, chacun d’entre nous est une marque unique qu’on peut mettre en avant et valoriser, particulièrement sur le numérique. C’est tout l’enjeu de l’e-reputation de soi sur les plateformes digitales.
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
02:56
Les marques utilisent le storytelling pour raconter une histoire. Le storytelling sert à asseoir l’identité d’une marque à travers un récit. Il permet, dans sa forme la plus basique, de justifier l’existence d’un produit ou d’un service, ou bien, dans sa forme la plus élaborée, de sortir de la relation strictement marchande. L’objectif assumé du storytelling est de susciter l’adhésion de la cible à la marque.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
03:05
Le brand manager ou responsable de marque gère et développe la notoriété d’une ou plusieurs marques sur l’ensemble des médias physiques ou en ligne. Son périmètre d’action est donc multicanal en activant tous les outils de veille et technique de gestion de l’e-réputation, réseaux sociaux y compris. Il veille à garantir la cohérence de la marque avec la stratégie globale de l’entreprise. La multiplication des réseaux sociaux et des plateformes digitales a poussé les brand managers à redoubler de vigilance quant à la façon dont l’identité de marque allait être distillée dans les contenus.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
06:00
Dans les années 2000 et 2010, à l’occasion d’une série de travaux consacrés aux liens entre médias et publicité, un ensemble de concepts a émergé. Ces concepts contribuent à définir et qualifier l’évolution des formes publicitaires et des formes médiatiques, en interrogeant ce que l’une fait à l’autre – ce que la publicité fait aux médias qui l’accueillent, ce que l’intention de faire-média fait à la publicité. Ils accordent une large place aux questions économiques, symboliques et éthiques. Ils ont pour noms publicitarisation, dépublicitarisation et hyperpublicitarisation.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
03:10
Descriptif du mot "Brand content" Le brand content désigne alors tout contenu (éditorial) de marque tels que des magazines, jeux vidéos, courts métrages, vidéos pédagogiques, etc.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
02:45
Le modèle publicitaire classique n’est pas mort mais il se réinvente au profit de nouveaux modèles, parmi lesquels le placement de produits et de marques. Cette technique de communication consiste à « placer » ou à « intégrer » un produit ou une marque dans un contenu médiatique (film, série, clip vidéo, etc.) sous une forme contractualisée. On peut distinguer quatre types de placements publicitaires.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
02:21
Le phygital, c’est l’union du monde physique et du monde digital. Dans le cas de l’activation de marque, le consommateur vit une expérience unique et mémorable pour créer un lien avec la marque qui tente de le charmer ; le phygital propose plus spécifiquement une expérience qui relie le client à une action numérique, souvent directement sur le lieu de vente. Les marques ont compris que pour développer les ventes, l’achat d’impulsion restait important. Et que l’acheteur devait pouvoir acheter ce qu’il voulait immédiatement en utilisant le canal de son choix et notamment le digital.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |