Management des Organisations Sociales et Solidaires
Management des Organisations Sociales et Solidaires
Solidarité et Organisation : penser une autre gestion
/

2 écoutes

Solidarité et Organisation : penser une autre gestion

Prix EFMD-FNEGE du meilleur ouvrage de management – Catégorie : Essai (ex-aequo)

Il est sans doute regrettable que la solidarité ne soit véritablement convoquée qu’en période de crise. Elle est pourtant au fondement de nos sociétés et de toute action collective. Face aux défis majeurs que nous avons à relever (climat, biodiversité, inégalité), elle est sans doute la principale clé de notre survie collective. Penser une autre gestion, c’est penser une gestion substantive au sens de Karl Polanyi c’est à dire d’une gestion non réduite à sa seule dimension marchande mais ouverte sur les relations et interdépendances des humains avec leurs milieux naturels et sociaux, et en phase la soutenabilité environnementale, la préservation du vivant, la démocratie locale, la justice sociale.

Mots clés

Médias de la même institution

Dans les années 1980, la CFDT et l’entreprise Axa ont décidé d’expérimenter le chèque syndical. Il s’agit d’un dispositif original permettant aux sections syndicales dans l’entreprise de faire face aux difficultés financières, d’élargir leurs bases syndicales et de générer de nouvelles ressources.
BOURGUIGNON Rémi - IAE Gustave Eiffel |
La loi du 20 août 2008 réformant la représentativité des syndicats français impose une “transparence financière”. Cette recherche exploratoire aborde la question des effets organisationnels et politiques de cette nouvelle règlementation, ce qui conduit à revenir sur le traditionnel débat en matière de démocratie syndicale : comment les rationalités administratives et représentatives s’articulent-elles au sein des organisations syndicales ?
BOURGUIGNON Rémi - IAE Gustave Eiffel |
Portrait du Professeur Gérard HIRIGOYEN par Jérôme CABY La vidéo présente le parcours du Professeur Gérard HIRIGOYEN, Professeur des Universités, ayant marqué sa discipline par ses recherches et ses enseignements. Jérôme CABY présente la carrière de ce grand Professeur, puis interview Gérard HIRIGOYEN sur son plus grand succès, son plus grand regret, ses conseils aux doctorants, aux enseignants-chercheurs, aux étudiants…
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
HIRIGOYEN Gérard - IAE Bordeaux |
L’idée de la chaire Expérience Client repose sur un constat simple. Il n’existe pas d’entreprise qui ne délivre d’expérience à ses clients quel que soit son secteur d’activité. Mais pour autant toutes les entreprises ne mettent pas à profit la perspective expérientielle pour construire des avantages concurrentiels.
ROEDERER Claire - EM Strasbourg |
SCHMIDT Géraldine - IAE Paris-Sorbonne Business School |

Médias de la même thématique

Les institutions financières sociales ont pour objectif de financer des projets sociaux. Des exemples de telles institutions sont les fondations, les institutions de microfinance, les plateformes de financement participatif, les coopératives de crédit, ou encore les banques sociales ou éthiques. Leurs modes opératoires sont très variées : les fondations réalisent des dons, alors que les banques sociales octroient des crédits. Les institutions financières sociales prennent leurs décisions d’inves
COZARENCO Anastasia - MONTPELLIER Business School |
La loi du 20 août 2008 réformant la représentativité des syndicats français impose une “transparence financière”. Cette recherche exploratoire aborde la question des effets organisationnels et politiques de cette nouvelle règlementation, ce qui conduit à revenir sur le traditionnel débat en matière de démocratie syndicale : comment les rationalités administratives et représentatives s’articulent-elles au sein des organisations syndicales ?
BOURGUIGNON Rémi - IAE Gustave Eiffel |
Les banques coopératives partagent un principe simple : il s’agit d’associer des personnes physiques ou morales volontairement au sein d’une entreprise pour mobiliser collectivement l’épargne et accorder des prêts à ses clients qui en sont les propriétaires, appelés sociétaires. La naissance des banques coopératives est issue d’un mouvement coopératif européen.
PALLAS Valérie - IAE Gustave Eiffel |
00:00
L’investissement à impact ou Impact Investing est défini par le Global Impact Investing Network comme le fait d’investir avec l’intention de générer un impact social et environnemental positif et mesurable en même temps qu’un rendement financier. Le terme est employé dans ce sens pour la première fois en 2007 au sein de la fondation Rockfeller qui affiche l’ambition de changer les pratiques de l’investissement classique.
DUBOCAGE Emmanuelle - IAE Gustave Eiffel |
ROUSSELET Evelyne - IAE Gustave Eiffel |

S'abonner aux vidéos