FNEGE MEDIAS
FNEGE MEDIAS
Qu’est-ce que le management des organisations de santé ?
/

10 écoutes

Qu’est-ce que le management des organisations de santé ?

« La santé n’a pas de prix », certes, mais elle a un coût. Quand on s’intéresse au management des organisations de santé, il s’agit en permanence de tenter de concilier au moins 2 logiques en apparence antagoniste : la recherche du meilleur soin d’une part, et la recherche de l’optimisation des ressources économiques, financières, humaines.
C’est pourquoi le management des organisations de santé doit faire appel à toutes les disciplines classiques de la gestion – de la stratégie, la finance, la gestion de production, les systèmes d’information au marketing et à la gestion des ressources humaines, mais en attribuant un rôle spécifique à un partenaire singulier, qui n’est pas vraiment un client, ni un contrôleur, ni un bénéficiaire anonyme, mais qui est le patient.

Mots clés

Médias de la même institution

La comptabilité d’engagement qui s’applique aux entreprises commerciales implique de comptabiliser, au titre d’un exercice, tous les engagements pris et donnés au cours de cette année sans tenir compte de la date de paiement. Ainsi ce n’est pas le paiement ou l’encaissement qui fait le rattachement aux charges et produits de l’année, ce qui explique les différences entre trésorerie et résultat.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
L’audit légal consiste à faire certifier les comptes d’une entité par un cabinet indépendant et extérieur. L’équipe d’audit va mener des contrôles, adaptés en fonction de l’entité auditée, pour déceler d’éventuelles anomalies significatives dans les comptes. A l’issue de la mission d’audit, soit l’équipe d’audit va certifier que les comptes sont réguliers et sincères, soit au contraire refuser de les certifier si des anomalies significatives ont été décelées.
BASSIN Claire - iaelyon School of Management |
Les mécanismes de gouvernance ont potentiellement différentes fonctions et exercent, à travers ces fonctions, une influence sur la performance de l’organisation et la satisfaction de ses différentes parties prenantes. La fonction qui a historiquement retenu le plus d’attention dans les analyses de la gouvernance est la fonction dite disciplinaire.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Selon l’approche cognitive, « gouverner la conduite du dirigeant » peut aussi s’opérer sur le mode d’un soutien dans l’acquisition de connaissances et de compétences, au lieu de simplement s’assurer que le dirigeant ne lèse pas les intérêts des autres parties prenantes, même si cette dernière fonction reste évidemment très importante.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |

Médias de la même thématique

Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en 180 secondes / Prix AGRH Cette recherche propose d’examiner les thématiques très actuelles de santé-sécurité au travail (SST) et de qualité de service concernant différents métiers en contact avec un public, sous un regard nouveau : il s’agit de les considérer sous l’angle émotionnel au travail. La composante émotionnelle, en effet, y joue un rôle certain, que la Gestion des Ressources Humaines (GRH) découvre à peine depuis les années 2000.
MONIER Hélène - FNEGE |
Cette étude apporte une contribution à la littérature sur l’hybridation des professions médicales. Des recherches menées dans plusieurs pays européens suggèrent que les professions médicales s’hybrident ou se polarisent pour faire face à l’introduction de logiques comptables et financières dans la sphère professionnelle.
GEORGESCU Irène - Montpellier MANAGEMENT |
Depuis quelques années, le secteur public promeut l’innovation en intégrant à ses logiques structurelles de nouvelles formes de management, qui tendent à repenser l’organisation et la gestion du travail dans le domaine. Ce désir d’innovation est primordial : pour repenser le secteur public, d’un point de vue conceptuel comme pratique, il convient d’introduire de nouvelles formes de gestion, d’organisations, de compétences pour provoquer une rupture avec le passé.
RIVAL Madina - LIRSA-CNAM |
Cet article aborde le rôle des « living labs » dans les écosystèmes d’innovation. Un living lab est une nouvelle forme de laboratoire développant des approches d’expérimentation participatives, centrées sur les utilisateurs, pour concevoir et évaluer des solutions innovantes à partir de données dites de « vie réelle ».
BEJEAN Mathias - IAE Paris-Est |

S'abonner aux podcasts