Marketing, Vente et Communication
Marketing, Vente et Communication
Le paradoxe des stratégies d’extension des marques
Loading
/

29 écoutes

Partager

Le paradoxe des stratégies d’extension des marques

Dans cette vidéo, Géraldine Michel, professeure à l’IAE Paris 1 Panthéon Sorbonne, évoque l’évolution de ce concept, ses effets sur le succès du produit et son potentiel impact sur l’image de la marque.

Mots clés

Médias de la même institution

"Web Crash, le jour où le Web a fait faillite" analyse le modèle économique du Web, dépendant de la publicité, face aux défis imminents technologiques et éthiques nécessitant une réinvention. Le livre dépeint une dystopie où l'effondrement du Web provoque une anarchie sociale et une crise économique, avec une prise de pouvoir par des IA. Il critique les pratiques trompeuses du marketing numérique et l'opacité du traitement des données, soulignant les effets déstabilisateurs des modèles économiques dominés par les GAFAM sur l'économie et la société. L'ouvrage aborde l'impact des technologies persuasives sur le bien-être mental et plaide pour des législations strictes pour protéger les utilisateurs. Envisageant l'avenir, il explore les transformations potentielles du Web par les IA génératives, de l'automatisation complète à un Web favorisant les libertés individuelles.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Parmi les tendances internationales qui façonnent nos modes de vie urbains, la notion de proximité polycentrique et de proximité heureuse s’est répandue à travers le globe, incarnée par la ville du quart d’heure et le territoire de la demi-heure. Ce mouvement est porté par une coalition comprenant des maires, des gouvernements locaux, des associations municipales et des institutions internationales. Il constitue une réponse systémique aux défis climatiques, économiques et sociaux auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui. Dans le contexte des récentes tensions géopolitiques, telles que celles en Ukraine et le Moyen Orient, ce concept offre une approche axée sur la relocalisation, le développement des économies locales, la création d’emplois et la consolidation des territoires grâce à des chaînes d’approvisionnement en circuits courts. Il favorise également les interactions sociales, une utilisation optimale de l’espace public et une meilleure intégration sociale et fonctionnelle. Nous sommes fiers d’être à l’origine de cette initiative et nous nous engageons à en faire une source d’inspiration pour les politiques publiques à l’échelle mondiale.
MORENO Carlos - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Cette étude examine l’impact de la décentralisation et des transformations post-Covid sur la qualité de vie en métropole, focalisant sur la diminution de l’usage des bureaux et la proximité durable. Utilisant des méthodes mixtes, elle montre que ces tendances améliorent l’adaptation urbaine aux besoins locaux, diminuent la congestion et facilitent l’accès aux services. Les résultats indiquent l’importance de ces évolutions pour une urbanisme flexible et durable. Elle apporte une contribution scientifique à un sujet d’actualité et suggère des stratégies pour intégrer ces dynamiques dans le développement urbain du XXIème siècle. Pour les villes, ce travail propose des recommandations managériales pour intégrer la décentralisation et la transformation du travail dans le développement des villes, visant à construire des environnements urbains plus résilients et propices au bien-être.
MORENO Carlos - IAE Paris-Sorbonne Business School |
La notion de notoriété de marque indique si les consommateurs ont entendu parler de votre marque et s’ils sont capables de la reconnaître. Il existe 2 types de mesure de la notoriété : notoriété spontanée et notoriété assistée. Lorsqu’une personne interrogée ne cite pas spontanément une marque, l’enquêteur proposera alors au consommateur une liste dans laquelle se trouvera la marque qui souhaite mesurer sa notoriété. Si la marque est reconnue, elle sera considérée comme reconnue en notoriété assistée. La question pour mesurer la notoriété assistée peut-être : Dans cette liste de marques lesquelles connaissez-vous ?
BOUCHER Ronald - ISTEC Business School |

Médias de la même thématique

"Web Crash, le jour où le Web a fait faillite" analyse le modèle économique du Web, dépendant de la publicité, face aux défis imminents technologiques et éthiques nécessitant une réinvention. Le livre dépeint une dystopie où l'effondrement du Web provoque une anarchie sociale et une crise économique, avec une prise de pouvoir par des IA. Il critique les pratiques trompeuses du marketing numérique et l'opacité du traitement des données, soulignant les effets déstabilisateurs des modèles économiques dominés par les GAFAM sur l'économie et la société. L'ouvrage aborde l'impact des technologies persuasives sur le bien-être mental et plaide pour des législations strictes pour protéger les utilisateurs. Envisageant l'avenir, il explore les transformations potentielles du Web par les IA génératives, de l'automatisation complète à un Web favorisant les libertés individuelles.
MERCANTI-GUERIN Maria - IAE Paris-Sorbonne Business School |
Vous venez d'être engagé(e) comme brand content manager avec pour principale mission de créer un contenu éditorial pour la marque Voisin, chocolatier lyonnais, qui répond à la problématique suivante : comment réussir la transition digitale du chocolatier Voisin en capitalisant sur son héritage lyonnais ? Vous devrez répondre à cette problématique en trois temps, ces derniers correspondants aux trois stades de la communication de marque : construire un prisme d'identité, établir un diagnostic digital et proposer une stratégie éditoriale à l'aide des nombreux outils conceptuels et méthodologiques fournis dans le cas.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
BEN ARFI Wissal - |
HALLEM Yousra - OMNES Education |
La publicité est un lieu de métamorphoses : des métamorphoses de discours, des métamorphoses de canaux, de sujets et de publics. Elle se transforme en même temps que la société évolue, et semble en permanence opérer une révolution : le métavers, l’intelligence artificielle, plus globalement les ruptures technologiques qui ont un effet sur le contenu de la publicité, ses modes de diffusion, ses publics et même ses métiers. C’est ce dont l’ouvrage collectif « Les dessous de la publicité » essaie de rendre compte, en réunissant des experts issus de tous bords : universitaires, journalistes, professionnels praticiens, ils ont tous en commun une pensée de cet objet qui questionne le statut quo et tente de dépasser la simple fascination ou répulsion. Tout en proposant des pistes de réflexion et d’exploitation qui peuvent nous permettre de repenser les pratiques publicitaires. Ici, Marie-Nathalie Jauffret présente sa contribution « Les biodigitaux réinventent la pub » dans un entretien avec Frédéric Aubrun, co-directeur de cet ouvrage collectif aux éditions Ellipses.
AUBRUN Frédéric - OMNES Education |
JAUFFRET Marie-Nathalie - OMNES Education |
La notion de notoriété de marque indique si les consommateurs ont entendu parler de votre marque et s’ils sont capables de la reconnaître. Il existe 2 types de mesure de la notoriété : notoriété spontanée et notoriété assistée que l’on peut organiser en « échelle de la notoriété » La notoriété spontanée se compose de 2 parties : le « Top of mind » qui est la notoriété spontanée de premier rang, la marque ou le produit que le consommateur citera en premier. Le questionnaire de notoriété permet de mesurer le nombre de fois où la marque sera citée spontanément et à quelle place elle se trouve par rapport aux concurrents.
BOUCHER Ronald - ISTEC Business School |

Découvrez nos podcasts