FNEGE MEDIAS
FNEGE MEDIAS
Ecosystème des entrepreneurs en rebond : l’outil qui vous permet d’y voir plus clair
/

7 écoutes

Ecosystème des entrepreneurs en rebond : l’outil qui vous permet d’y voir plus clair

La France compte, chaque année, entre 50.000 et 60.000 défaillances d’entreprises et des centaines de milliers d’entrepreneurs en difficultés. L’un des principaux enjeux à résoudre repose sur la nécessaire modification du logiciel culturel des Français face à l’échec entrepreneurial, qui est souvent vécu comme une marque d’infâmie dans notre pays. Or, au lieu d’être stigmatisés, les patrons de TPE ont besoin d’accompagnement financier, juridique, stratégique et humain. Il apparaît, à ce titre, qu’un véritable écosystème de spécialistes s’est créé, au fil du temps, autour de ce phénomène de la difficulté entrepreneuriale. Celui-ci reste néanmoins méconnu des entrepreneurs en difficulté.

Mots clés

Médias de la même institution

L’objectif de cet article est d’explorer comment un certain nombre de processus se sont combinés pour créer les stratégies et procédures de micro-niveau qui ont abouti à l’incendie de forêt le plus meurtrier et le plus tragique de l’histoire du Portugal.
ABRANTES Antonio - TBS Education |
Depuis quelques années, l’identité des fondateurs est devenue un sujet d’intérêt pour des chercheurs en entrepreneuriat qui souhaitent comprendre les facteurs qui mènent à une diversité de formes, de buts, et de stratégies parmi des entreprises naissantes. Le point de départ de cette étude était la question – comment la culture influence-t-elle l’identité des entrepreneurs ?
FOY Shirah - TBS Education |
Portrait du Professeur Gérard HIRIGOYEN par Jérôme CABY La vidéo présente le parcours du Professeur Gérard HIRIGOYEN, Professeur des Universités, ayant marqué sa discipline par ses recherches et ses enseignements. Jérôme CABY présente la carrière de ce grand Professeur, puis interview Gérard HIRIGOYEN sur son plus grand succès, son plus grand regret, ses conseils aux doctorants, aux enseignants-chercheurs, aux étudiants…
CABY Jérôme - IAE Paris-Sorbonne Business School |
HIRIGOYEN Gérard - IAE Bordeaux |
La difficulté, un phénomène central et courant de la vie des entreprises, reste pourtant mal connue. Or elle constitue un temps important dans la relation avec les partenaires de l’entreprise. Les banques, en particulier, sont des partenaires clés pour les entreprises. Leur capacité à accompagner dans cette période critique constitue une compétence stratégique sur un domaine recherché.
MAYMO Vincent - IAE Bordeaux |

Médias de la même thématique

La finance entrepreneuriale s’intéresse à la levée de ressources financières pour les jeunes entreprises. Outre les proches (les anglo-saxons parlent de love money) qui, pour des raisons affectives, sont souvent les premiers contributeurs aux jeunes aventures entrepreneuriales et les divers programmes d’aides publiques, on trouve surtout des investisseurs en fonds propres.
WIRTZ Peter - iaelyon School of Management |
Pitch pour le Prix FNEGE de la Meilleure Thèse en 180 secondes / Prix AGRH Cette recherche propose d’examiner les thématiques très actuelles de santé-sécurité au travail (SST) et de qualité de service concernant différents métiers en contact avec un public, sous un regard nouveau : il s’agit de les considérer sous l’angle émotionnel au travail. La composante émotionnelle, en effet, y joue un rôle certain, que la Gestion des Ressources Humaines (GRH) découvre à peine depuis les années 2000.
MONIER Hélène - FNEGE |
Basé sur une étude longitudinale, cet article présente un modèle situé au niveau de l’écosystème et analysant le processus des activitées interconnectées du disrupteur, autres participants de l’écosystème (clients, partenaires, média, analystes), et l’opérateur historique (leader du marché). Ensemble, elles constituent un processus stratégique d’évolution de l’écosystème centré sur l’opérateur historique dans un premier temps vers l’écosystème centré sur le disrupteur dans un deuxième temps.
SNIHUR Yuliya - TBS Education |
La COVID-19 s'étant répandue dans le monde entier, elle a eu un impact majeur sur les chaînes d'approvisionnement. Il est raisonnable de supposer que l'impact sur les flux commerciaux pourrait être encore plus important que celui de la crise financière mondiale de 2009, où le commerce mondial a chuté de plus de 20 %. La majeure partie de cette baisse est un résultat entièrement naturel de la fermeture de nombreuses structures de production dans le monde.
CURRAN Louise - TBS Education |

S'abonner aux vidéos