Systèmes d’information
Systèmes d’information
Collaboration entre l’intelligence artificielle et les employés pour créer de la valeur dans les organisations
/

3 écoutes

Collaboration entre l’intelligence artificielle et les employés pour créer de la valeur dans les organisations

La littérature existante a mis en lumière la pertinence de l’intelligence collective pour faire émerger une collaboration réussie entre outils d’Intelligence Artificielle (IA) et employés, et pour en faire ressortir des résultats valorisés par l’organisation. Malgré les nombreux bénéfices offerts par l’IA, tels que l’automatisation et l’optimisation des processus ou l’augmentation de l’intelligence humaine grâce à des capacités d’analyses supérieures, la majorité des entreprises échouent encore à anticiper ou exploiter ces derniers bénéfices. La principale difficulté observée dans les organisations est celle d’introduire les systèmes intelligents dans les pratiques des travailleurs, les processus de production et les stratégies commerciales.

Mots clés

Médias de la même institution

Cette vidéo invite les doctorants à se positionner face à trois canons de la recherche en gestion : le format, le squelette de l’argumentation et la langue de recherche. En encourageant un processus réflexif autour de ces formats imposés, cette vidéo cherche ainsi à inciter les doctorantes et doctorants à questionner ces normes pour mieux se les approprier, afin de trouver ensuite sa voie dans ce vaste champ qu’est la recherche en sciences de gestion.
VAN DEN BUSSCHE Pénélope - TBS Education |
Publier un article de recherche durant sa thèse représente un enjeu majeur. Le processus de publication est présenté comme une quête longue et compliquée, source d’inquiétude chez les doctorants. Le chapitre intitulé « Publier un article durant sa thèse : frapper aux portes du paradis ? » que nous avons co-écrit, au sein de l’ouvrage « L’expérience de la thèse en management ».
BREUILLOT Angélique - ESSCA |
ENGSIG Juliane - TBS Education |
L’objectif de cet article est d’explorer comment un certain nombre de processus se sont combinés pour créer les stratégies et procédures de micro-niveau qui ont abouti à l’incendie de forêt le plus meurtrier et le plus tragique de l’histoire du Portugal.
ABRANTES Antonio - TBS Education |
Basé sur une étude longitudinale, cet article présente un modèle situé au niveau de l’écosystème et analysant le processus des activitées interconnectées du disrupteur, autres participants de l’écosystème (clients, partenaires, média, analystes), et l’opérateur historique (leader du marché). Ensemble, elles constituent un processus stratégique d’évolution de l’écosystème centré sur l’opérateur historique dans un premier temps vers l’écosystème centré sur le disrupteur dans un deuxième temps.
SNIHUR Yuliya - TBS Education |

Médias de la même thématique

Les chercheurs des écoles de management acceptent généralement une perspective déterministe du comportement, selon laquelle l’obéissance est le produit de forces sociales agissant sur les individus et causant leur comportement. Cette perspective a reçu une validation empirique dans les célèbres études de Solomon Asch et de Staley Milgram.
JOULLIÉ Jean-Étienne - EMLV |
La théorie des paradoxes permet de mettre en lumière les tensions liées aux situations et aux injonctions paradoxales auxquelles font face les individus dans les organisations. Elles sont créées par les organisations elles-mêmes et les évènements extérieurs ne font que mettre en lumière des phénomènes internes. Elles ont des effets positifs sur les organisations dans la mesure où elles les aident à rester en alerte et à se développer.
GUYOTTOT Olivier - OMNES Education |
La théorie de la dépendance des ressources, élaborée par Pfeffer et Salancik, part du principe que les organisations cherchent dans le cadre de leurs activités à réduire l’incertitude liée à leur environnement. Il est possible de définir les caractéristiques de l’environnement à partir de trois principaux critères : le degré de complexité, le degré de stabilité ou de prévisibilité, et le niveau de ressources externes, auquel l’organisation peut avoir accès pour conduire ses activités.
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |
Comment penser les réactions individuelles face à un mécontentement, lorsqu'on est un client non satisfait de la qualité d’un produit ou un salarié mécontent de sa ligne hiérarchique ? Un des modèles fondateurs en matière de réactions face à des situations d’insatisfaction, peut être recherché dans les travaux d’Hirschman (1970) et ses trois dimensions (Exit - Voice - Loyalty).
MEIER Olivier - Université Paris Est IUTSF Sénart |

S'abonner aux podcasts