Meta-teams: Getting global work done in MNEs

Meta-teams: Getting global work done in MNEs

To allow for flexibility and global integration in multinationals, global teams are becoming more fluid, forming and dispersing quickly to address organizational needs. Yet, current conceptualizations of teams and methodological approaches do not provide a clear understanding of dynamic global teams and how they get global work done in multinational enterprises (MNE). To address this, we mobilize the teaming perspective (Edmonson, 2012) to explore global work in the complex matrix structure of Computer, a large technology MNE.
Our study includes interviews and observations from 40 global account teams. The findings suggest that an intermediate structure, which we call a meta-team, provides a referential space that supports teaming. Within the meta-team, operational practices and a common mind-set provide guidelines for member behavior and expectations. Additionally, teaming substructures form and change to adapt to activities. This study contributes to the literature by (i) demonstrating how dynamic global work gets done in MNEs using meta-teams and teaming, (ii) showing how meta-teams address some of the challenges of global work such as fluid collaboration and multiple team participation, (iii) providing new insights for teaming-in-context and temporary work.

Pour permettre la flexibilité et l’intégration globale dans les multinationales, les équipes mondiales deviennent plus fluides, se formant et se dispersant rapidement pour répondre aux besoins de l’organisation. Cependant, les conceptualisations actuelles des équipes et des approches méthodologiques ne permettent pas de comprendre clairement les équipes mondiales dynamiques et la manière dont elles effectuent un travail global dans les entreprises multinationales. Pour résoudre ce problème, nous mobilisons la perspective de ‘teaming’ (Edmonson, 2012) afin d’explorer le travail global dans la structure matricielle complexe de Computer, une grande entreprise multinationale de technologie.
Notre étude comprend des entretiens et des observations de 40 équipes de comptes mondiaux.
Les résultats suggèrent qu’une structure intermédiaire, appelée un ‘meta-team’, fournisse un espace référentiel qui prenne en charge le travail en équipe. Au sein de la ‘meta-team’, les pratiques opérationnelles et un état d’esprit commun fournissent des indications sur le comportement et les attentes des membres. De plus, les sous-structures d’équipe se forment et se modifient pour s’adapter aux activités. Cette étude contribue à la littérature en (i) démontrant comment un travail mondial dynamique est effectué dans les multinationales à l’aide de ‘meta-teams’ et ‘teaming,’ (ii) en montrant comment les ‘meta-teams’ relèvent certains des défis du travail mondial tels que la collaboration fluide et la participation dans plusieurs équipes. , (iii) fournir de nouvelles informations sur le travail en équipe dans le contexte et le travail temporaire.

À propos de l'auteur

Nom(s) SANTISTEVAN Diana;
Institution(s) EM Normandie;
Fonction(s) Professeur associé et chef de département RH/Organisation
Tags
  • global+teams
  • meta-teams
  • teaming
  • multinational+enterprises
  • MNEs