La gouvernance d’entreprise lors d’une introduction en bourse

La gouvernance d’entreprise lors d’une introduction en bourse

L’objectif principal d’une introduction en bourse est d’effectuer une levée de capital pour permettre à l’entreprise de se développer. Toutefois, lors de cette opération, la gouvernance de l’entreprise doit se transformer, les fonctions support doivent se professionnaliser et la communication financière doit être transparente. Nos résultats sont utiles à la fois pour les actionnaires et pour les dirigeants des entreprises désireuses d’ouvrir leur capital à des investisseurs (plus frileux) et s’orienter vers la bourse.
Le principe sous-jacent de mon article est que, nous observons une séparation entre la propriété et le contrôle de l’entreprise après son introduction en bourse, ce qui crée un problème d’agence. Le conseil d’administration est un outil qui permet d’atténuer ces problèmes d’agence et la taille du conseil détermine son efficacité. Pour mieux gérer les problèmes d’agence, le conseil d’administration doit être de taille réduite, ce qui se traduira par de meilleurs résultats financiers.
Le conseil d’administration accroît la part de ses administrateurs informés connaissant bien la réalité de l’entreprise et ses caractéristiques lorsque cette dernière fait face à un regain d’incertitude. Lorsque la firme doit faire face à des coûts informationnels importants, alors la présence d’administrateurs bien informés permettra une plus grande efficacité du conseil d’administration et sera profitable aux actionnaires. L’efficacité du conseil d’administration est fondamentale dans la mesure où elle permet la mise en place de contrats efficients entre la firme et les actionnaires.

À propos de l'auteur

Nom(s) MILOUD Tarek;
Institution(s) INSEEC Grande Ecole;
Fonction(s) Professeur
Tags
  • Corporate governance
  • Structure de propriété
  • Introduction en bourse
  • Conseil d’administration
  • Capital-risque