Contrats optimaux d’actionnariat salarié sous l’aversion d’ambiguïté

Contrats optimaux d’actionnariat salarié sous l’aversion d’ambiguïté

L’actionnariat salarié a un impact positif sur la performance de l’entreprise, mais peut également être utilisé comme un mécanisme d’enracinement. Nous déterminons la contribution optimale des actions de la société, ce qui correspond à l’équilibre parfait de Nash dans le cadre des ambiguités. En utilisant le cadre de Gilboa et Schmeidler (1989), nous démontrons que le contrat de propriété optimal augmente par rapport à la limite inférieure de l’espérance de rendement dans le cas d’un niveau d’effort élevé, et diminue par rapport à la limite supérieure de la valeur maximale attendue dans le cas d’un faible niveau d’effort.

The employee ownership has a positive impact on corporate performance, but can also be used as an entrenchment mechanism. We determine the optimal company stock contribution, which corresponds to a perfect subgame Nash equilibrium in the ambiguity framework. Using the framework of Gilboa and Schmeidler (1989), we show that the optimal ownership contract is increasing with respect to the lower bound of the return expectation in the case of a high level of effort, and decreasing with respect to the upper bound of the return expectation in the case of a low level of effort.

En savoir plus

À propos de l'auteur

Nom(s) BEN AMEUR Hachmi;
Institution(s) INSEEC School of Business & Economics;
Fonction(s) Directeur de la Recherche
Tags
  • entreprise
  • économie
  • Finance
  • actionnariat
  • rendement