Business Model Disruption and the Disruptor’s Gambit

Business Model Disruption and the Disruptor’s Gambit

Based on a longitudinal case study, this paper presents an ecosystem-level process model of the interlocking key activities of the business model disruptor, other ecosystem participants (customers, partners, media, analysts), and the incumbent. Together these constitute a strategic process of ecosystem evolution from incumbent-centered to disruptor-centered. We identify the phenomenon of a “disruptor’s gambit,” where the disruptor reveals its intentions early on through effective framing, followed by rapid adaptation of its business model to satisfy ecosystem needs. These processes generate a virtuous framing-adaptation cycle, where feed-forward and feedback enable rapid response to customers and partners, while engaging them as force multipliers during new ecosystem creation. Our findings suggest that framing constitutes a dynamic strategic process enabling disruptors to reduce uncertainty, dislodge powerful incumbents, and shape new ecosystems through business model innovation.

Basé sur une étude longitudinale, cet article présente un modèle situé au niveau de l’écosystème et analysant le processus des activitées interconnectées du disrupteur, autres participants de l’écosystème (clients, partenaires, média, analystes), et l’opérateur historique (leader du marché). Ensemble, elles constituent un processus stratégique d’évolution de l’écosystème centré sur l’opérateur historique dans un premier temps vers l’écosystème centré sur le disrupteur dans un deuxième temps. Nous identifions le phénomène de gambit disruptif, où le disrupteur revèle ses intentions dès le début par un processus de cadrage (framing) rhétorique efficace, suivi d’une adaptation rapide de son business model pour satisfaire les besoins au sein du nouvel ecosystème. Ces processus génèrent un cycle vertueux de cadrage-adaptation, où les rélations avec l’écosystème permettent une réponse rapide aux besoins des clients et des partenaires, tout en les engageant comme acteurs dans la création du nouvel écosystème. Nos résultats suggèrent que le cadrage constitue un processus stratégique permettant aux disrupteurs de réduire l’incertitude, de déloger de puissants opérateurs historiques et de façonner de nouveax écosystèmes grâce à l’innovation du business model.

En savoir plus

À propos de l'auteur

Nom(s) SNIHUR Yuliya;
Institution(s) Toulouse Business School;
Fonction(s) Associate Professor
Tags
  • disruption
  • business+model+innovation
  • framing
  • adaptation
  • ecosystem+creation
  • toulouse+business+school
  • yuliya+snihur